Le Royaume des animaux de Croatie

Le Royaume des animaux de Croatie

La position spécifique de la Croatie, entre l’Europe, l’Asie et l’Afrique et les conditions climatiques et hydrauliques favorables sont à l’origine d’une biodiversité et géo-diversité exceptionnelles et ont formé de nombreux et magnifiques paysages. Rares sont les pays qui peuvent se vanter d’une telle richesse sur un espace si petit comme celui de la Croatie. Les biologues étudient depuis des décennies la nature de ce pays, évaluent sa valeur et ont jusqu’à présent découvert et recensé plus de 40 000 espèces et sous-espèces d’animaux, des plus petits, pratiquement invisibles, aux plus gros et populaires comme le loup, l’ours, le cerf etc.

 

Parmi les espèces les plus connues, les invertébrés (par ex. les insectes, les araignées, les crabes) sont surreprésentés par rapport aux espèces de vertébrés (par ex. les poissons de mer, les poissons d’eau douce, les amphibiens, les reptiles, les oiseaux et les mammifères). En outre, nous sommes fiers de souligner que parmi les espèces découvertes, un grand nombre d’entre elles habitent uniquement en Croatie, constituant des espèces endémiques ayant fait la gloire de notre pays dans le monde.

Segio Gobbo

Compte tenu de la spécificité des habitats et du caractère isolé des populations, la plus grande partie des espèces endémiques « se cachent » dans les grottes, les îles et /ou les rivières karstiques du bassin adriatique.

La Croatie appartenant au système montagneux très complexe des Dinarides, une grande partie de sa superficie se situe sous le karst et abrite de nombreux sites spéléologiques, la faune des grottes constituant une des plus grandes et fascinantes spécificités de la Croatie.

 

Dans le cadre de leurs recherches, les valeureux bio-spéléologues découvrent régulièrement de nouvelles espèces, parmi lesquelles figurent un grand nombre d’espèces endémiques et relictuelles, ce qui classe la Croatie au sommet en termes de diversité de la faune souterraine à l’échelle européenne et planétaire.

 

La faune d'invertébrés est très nombreuse, mais a été moins étudiée et demeure moins connue que la faune de vertébrés. Parmi les mollusques habitant en Croatie, se distingue un grand nombre d’escargots terrestres et marins. Dans tous les habitats, il est possible de trouver des insectes comme des sauterelles, des cafards, des mouches, des coléoptères, des scolytes, des papillons mais aussi des araignées et des mille-pattes. Parmi les insectes, se distinguent notamment les papillons de jour et de nuit qui, compte tenu des couleurs décorant leurs ailes, donnent un charme particulier aux prairies.

 

Les mammifères, la catégorie d’animaux la plus connue à laquelle appartient l’homme lui-même, dissimule une grande diversité avec pratiquement 100 espèces connues, dont la plupart sont autochtones ou natives, ce qui signifie qu’elles vivent naturellement en Croatie depuis la nuit des temps.

Nenad Rebršak

Cette donnée classe la Croatie au sommet du classement des pays européens en termes de diversité des mammifères. Nous sommes en outre fiers que quatre précieux prédateurs (l’ours, le loup, le lynx, et la loutre) peuplent la Croatie.

Ces animaux charismatiques bien connus sont tout particulièrement présents dans les zones montagneuses des Dinarides. Loin des yeux des autres espèces, de nombreuses espèces de chauve-souris ont trouvé repère dans les espaces souterrains et les sites de grottes.

Dans la mer azure Adriatique, seule une espèce de mammifère est constamment présente, le grand dauphin, d’autres espèces d’animaux appartenant à la catégorie des baleines faisant parfois leur apparition.

Lors des promenades dans la nature, nous remarquons en premier les oiseaux, dont le vol et le champ sont associés à la joie et la beauté de la nature et de la vie en général. Bien que nous soyons malheureusement les témoins d’une diminution du nombre d’oiseaux, la richesse du monde des oiseaux, la faune ornithologique, est encore très riche en Croatie.

Domagoj Blažević

. Saviez-vous que 400 espèces d’animaux connues y vivent et que notre pays est un véritable paradis pour les passionnés par l’observation des oiseaux ?

La Croatie est le repère d’espèces d’oiseaux parmi les plus rares, comme le vautour à col blanc, le serpentaire menu, l’aigle royal, le faucon, le héron cendré, la spatule blanche, le hibou moyen-duc, de nombreux oiseaux de marécage et migrateurs durant leur vol pour l’Afrique se reposant en Croatie, comme vous, chers touristes. Nous vous invitons dès lors à visiter les nombreux sites fascinants par leurs populations d’oiseau et de découvrir vous-même ce monde enjoué.

 

La Croatie a depuis longtemps pris conscience du besoin de préserver les oiseaux de marécage si bien qu’une expérience unique de découverte de la vie des oiseaux dans leurs cadres naturels s’offrira à vous lors des visites des précieuses zones marécageuses protégées.

Domagoj Blažević

Le détenteur du record en Croatie est le parc naturel de Kopački rit, qui peut se vanter d’offrir « un toit et un couvert » à environ 285 espèces d’oiseaux qui y habitent.

Nombreux d’entre vous ont déjà entendu la belle histoire sur le village de Čigoč et suivent les histoires d’amour, heureuses ou malheureuses de ses habitants, les cigognes blanches.

Bojan Haron Markičević

Situé au sein du parc naturel de Lonjsko polje, il s’agit du village européen dans lequel vivent plus de cigognes que d’habitants.

Bien qu’elle soit relativement fermée et qu’elle ne comporte pas autant d’espèces qu’une mer chaude aux récifs coraliens, la belle mer Adriatique azure se distingue par une faune subaquatique unique.

Miro Andrić

Dans les eaux cristallines, propres et chaudes de l’Adriatique, vivent plusieurs milliers d’espèces d’invertébrés, comme les cnidaires, les céphalopodes, des éponges, du corail etc. et plusieurs centaines d’espèces de poissons. En outre un grand nombre d’animaux appartenant à la catégorie des baleines peuple cette mer, que ce soit provisoirement ou durablement

La grande diversité des espèces animales sur la petite superficie de la Croatie témoigne de la valeur mais également des efforts déployés pour préserver le patrimoine naturel. En visitant les zones protégées qui peuvent être considérées comme des hot spots d’espèces endémiques, rares et menacées, vous ouvrirez la porte à une expérience inoubliable à travers la richesse du monde des animaux.