Si verte mais si dangereuse

Si verte mais si dangereuse

Les plantes dangereuses qu'il est interdit de toucher

Si vous faites partie de ceux qui ont hâte qu’arrivent les beaux jours pour pouvoir passer plus de temps dans la nature, profiter de la végétation, cueillir les champignons ou des fruits et plantes et médicinales et comestibles, alors la Croatie est le lieu idéal pour vous.

 

Alors que vous rêvez de vos projets dans la nature et la préparation de repas et boissons saines, faites preuve de prudence avant de vous adonner à la cueillette de spécimens végétaux. Informez-vous bien, car certaines erreurs pourraient s’avérer malheureuses voire fatales.

 

Si vous pensez pouvoir reconnaître une plante d’après sa description ou sa photographie, soyez conscient que vous faites erreur, étant donné qu’il est facile de se tromper. Faites donc bien attention aux plantes suivantes :

 

La confusion avec le colchique, une plante herbacée, une des plus mortelles en Croatie, est fréquente étant donné qu’elle ressemble à l’ail des ours, une plante comestible utilisée comme antibiotique naturel.

Le colchique pousse dans les prairies et les pâturages humides des montagnes. Au printemps, ses feuilles poussent alors qu’en automne elle est ornée de fleurs roses similaires au safran.

L’ensemble de la plante est vénéneux, notamment les graines et le bulbe. 

 

La scopolia européenne est une plante herbacée qui pousse dans les forêts de hêtre rocheuses, les versants humides et les sols humiques ; au moyen-âge, elle était utilisée dans la pratique de la magie et pour préparer des potions d’amour.

Ivančica Horvatić

Le lierre est une plante rampante ligneuse à feuilles persistantes qui pousse dans la nature et rampe le long des arbres, des pierres, des murs et d’autres surfaces.

Il a des feuilles vert foncé caractéristiques, des fleurs vert-jaune formant un bouquet rond et des fruits bleus. Bien que toutes les parties du lierre soient vénéneuses, notamment les fruits, il est utilisé à des fins médicinales et cosmétiques.

 

La jusquiame noire est une plante herbacée utilisée au moyen-âge pour raviver les passions amoureuses et la préparation de potions d’amour et utilisée aujourd’hui dans le traitement de l’asthme. Elle se distingue par sa tige laineuse, des longues feuilles vert foncé et ses fleurs jaunes et violettes. Elle a une odeur désagréable, et pousse sous forme de mauvaises herbes le long de routes, à des endroits secs et ensoleillés, dans des champs et les terres abandonnées. Toutes les parties de cette plante sont vénéneuses ! 

 

Veillez à ne pas cueillir de petite ciguë, car il est facile de la confondre avec le persil, le thym et le capre. Elle pousse dans les prairies, les champs et le long des ruisseaux ; elle se caractérise par sa grande tige, ses feuilles à l’allure de plumes et ses petites fleurs blanches lorsqu’elles bourgeonnent. Attention, toutes les parties de la petite ciguë sont vénéneuses !

 

Le gui est l’une des plantes semi-parasites arbustives les plus connues poussant dans les couronnes de nombreuses espèces de conifères et de feuillus. Il se distingue par ses baies rondes, blanches ou jaunâtres qui sont vénéneuses, le degré de toxicité dépendant du type d’arbre qu’il parasite. En outre, comme toutes les mauvaises herbes, cette plante a des bienfaits médicinaux à des petites doses.

 

Bien qu’elle soit souvent utilisée comme une plante décorative dans les jardins et les parcs, n’oubliez pas que la belle plante aux fleurs violettes, l’aconitum napellus est considérée comme l’une des plantes les plus vénéneuses de Croatie.

Toutes ses parties sont vénéneuses ; cette plante herbacée se caractérise par ses feuilles herbacées et ses fleurs formant un bouquet en forme de grappe. Elle pousse dans la nature, dans des habitats humides des régions montagneuses.

Le bois-jolie est un arbuste à feuilles caduques figure parmi les plantes protégées et menacées de la flore croate. Il se distingue par ses longues feuilles disposées en forme de spirale et ses fleurs roses au parfum agréable. Il est souvent cultivé comme plante décorative. Il pousse sur les sols fertiles, riches en chaux et en humus. Les fruits sont les plus vénéneux, certains composés de cette plante étant cancérogènes.

Tout le monde connait le laurier-rose, qui en raison de sa résistance, la simplicité de sa culture et la richesse des couleurs des plantes, est souvent planté dans les jardins et les parcs.

Toutes les parties de ce magnifique arbuste méditerranéen sont très vénéneuses, l’inhalation d’une fumée de laurier-rose en feu étant susceptible de causer des problèmes.

 

Le simple nom de la ciguë vireuse appelle à la prudence. Il s’agit d’une plante vivace poussant le long des ruisseaux et des lacs, dans les zones humides et marécageuses. Elle possède un rhizome poreux en forme de bulbes, une tige nue et rainurée, des feuilles à l’allure de plumes et des fleurs blanches. L’ensemble de la plante est vénéneux notamment ses parties souterraines qui peuvent être facilement confondues avec des racines de panais ou de persil. Gardez bien à l’esprit qu’un seul spécimen de ciguë vireuse peut provoquer la mort d’une personne adulte !

 

Le ricin commun est une plante arbustive aux feuilles dispersées et aux feuilles rougeâtres formant un bouquet. Toutes les parties sont vénéneuses et notamment les graines qui contiennent du ricin, qui peut être plus dangereux que le poison d’un serpent. Cependant, au prix d’un traitement approprié, il est possible d’en extraire de l’huile de ricin, aux bienfaits médicinaux, utilisée à différentes fins thérapeutiques.

 

L’if commun est bel arbuste à feuilles persistantes attirant l’attention avec ses tendres aiguilles vert foncé et ses graines rougeâtres. Les graines dissimulent un dangereux secret, étant donné qu’elles sont très vénéneuses. Vous pourrez reconnaitre cette plante par son bois à l’écorce noire-marron et ses aiguilles tendres et bien espacées qui lui valent souvent d’être confondues avec un épicéa.

La belladone est une plante herbacée poussant dans les régions montagneuses. Elle se caractérise par ses pousses ramifiées, ses paires de feuilles ovoïdes, ses fleurs marrons en forme de cloche et ses baies noires.

Ici aussi, la règle – mortel et médicinal – s’applique. Bien que toutes les parties de cette plante soient vénéneuses, ses feuilles et ses racines sont utilisées à des fins médicinales.

 

La toxicité de la grande ciguë est connue depuis la nuit des temps, les vieux Grecs et les Romains l’utilisant pour commettre des meurtres ; en outre, le philosophe Socrate aurait été précisément empoisonné par cette plante. Elle se caractérise par une tige longe, dure et creuse aux taches bleus et rouges, ses feuilles coupées et ses fleurs blanches. Elle pousse dans des zones humides, le long des chemins, à proximité des lieux habités et le long des haies, donne naissance à de nombreux fruits si bien qu’elle se reproduit facilement.

 

Profitez de la nature et de ses bienfaits, mais faites attention à ce que vous cueillez et mangez, afin d’éviter que votre belle excursion dans la nature ne se transforme en catastrophe.

Dès lors, si vous n’êtes pas sûr de quelle plante il s’agit, demandez à un expert ou, ce qui est encore plus sûr, évitez-la ! En tout état de cause, si vous confondez une plante comestible avec une plante vénéneuse, provoquez des vomissements et adressez-vous sans attendre à un médecin.